Projet actuel

Andrée Fauchère: "Un regard d'éternité"

DU MARDI 6 MARS AU DIMANCHE 11 MARS 2018

A travers la semaine " REGARD D'ÉTERNITÉ ", l'association " Une Main, Un Sourire " a décidé de soutenir le projet d'ANDRÉE FAUCHÈRE : promouvoir l'utilisation d'une plante adaptogène, la Rhodiola rosea, depuis sa culture en Valais jusqu'à la commercialisation de compléments de santé.

Andrée s'intéressait à la culture de Rhodiola Rosea en Valais depuis 10 ans quand, pour pérenniser son projet, elle signe un contrat de partenariat qui au final ne fonctionne pas.

Perdant tout le fruit de son travail, elle a vécu une période très difficile. Après des années de bataille juridique, elle récupère quelques plants de Rhodiola Rosea et décide de relancer la culture et la diffusion de la Racine D'Or (nom commun de la Rhodolia Rosea).

C'est à ce moment-là que je la rencontre. Je suis émue par son histoire et sa volonté de rebondir.

Les bénéfices de la semaine seront entièrement reversés à Andrée pour l'aider à développer son activité.

Nous lui souhaitons d'ores et déjà une " bonne continuation ", et remercions toutes les personnes qui ont rendu ce projet possible.

Carole Juillard 

Présidente de l'association " Une Main, Un Sourire "

Andrée Fauchère

Herboriste

 

Dans la tradition orale des herboristes, on raconte qu’il arrive parfois que cela soit la plante qui choisit l’herboriste en raison de l'amour qu’elle voue à la nature et plus précisément aux plantes médicinales. Andrée a eu cette chance-là, ce bonheur absolu de recevoir la visite de la belle Rhodiola Rosea et elle est tombée en amour avec elle.

L’orpin rose ou Rhodiola rosea L. de la famille des crassulacées est aussi appelé racine dorée. Elle est connue depuis plus de 2000 ans, puissante comme le ginseng, elle pousse de préférence dans les massifs montagneux. Déjà citée par Dioscoride en 77 après J.-C. dans son ouvrage "De Materia Medica", cette plante d’altitude européenne est connue depuis fort longtemps et fait partie des pharmacopées russe et scandinave.

Cela fait plus de dix ans que la Racine d’Or est venue à moi, dit Andrée Fauchère,

... je l’ai d’abord regardée, étudiée et aimée. J’ai tout appris sur elle, comment faire des semis, comment préparer des cultures, comment la suivre dans sa progression, la soigner, même la bichonner. Elle me l'a rendu au centuple en devenant belle, grande, solide, saine et généreuse. C’est la plante de la santé ! "

Rhodiola rosea n’a pas son pareil pour soutenir les capacités de l’organisme à gérer le stress, la fatigue ; la Racine d’Or est généreuse, elle aide à la récupération, permet à l’oxygène de bien régénérer les cellules de l’organisme.  Elle donne à toutes personnes qui l’utilisent, la possibilité de gérer leurs situations difficiles. En utilisant la plante, la première fois, on comprend à quel point elle est capable d’aider à surmonter les petits ennuis du quotidien.

Largement recommandée pour toutes les personnes qui sont exposées à un stress particulier ; un effort dans le sport, un travail intellectuel intensif, ou encore une difficile récupération après un deuil, une douleur, une maladie. Rhodiola rosea est parfaite, elle est adaptogène, c’est la plante du XXIe siècle. Il faut surtout retenir l’effet anti-fatigue qui se manifeste très rapidement, ce qui fait dire à plusieurs chercheurs que Rhodiola rosea L. est un adaptogène à effets très rapides.

"Depuis le début des temps, raconte Andrée, l’emploi des plantes médicinales a créé la jalousie, surtout de ceux qui ne les connaissaient pas, mais qui enviaient le savoir des herboristes et trouvaient de nombreuses façons de leur voler leurs préparations ancestrales. 

Des jaloux ont voulu me séparer de ma plante, en utilisant des méthodes les plus abjectes, mais fort heureusement sans résultat, ma plante amour est toujours là, dans ma terre et dans mon cœur".

Depuis plus de 40 ans, Andrée Fauchère est passionnée par la tradition orale de l’herboristerie.

L’emploi ancestral des plantes médicinales lui a donné le goût de la recherche qu’elle partage avec des autorités compétentes en la matière comme Médiplant et Phytoark de Conthey.

Pouvoir utiliser le totum des plantes médicinales permet la mise en valeur de leurs principes actifs.

 

Andrée a préparé, selon la tradition ancestrale de l’herboristerie, ″ Les 15 gouttes de la Racine d’Or ″ sans autre ingrédient que le rhizome et les racines (issus de ses cultures) de Rhodiola rosea, de l’eau et de l’alcool de Vodka.

 

Elle a participé aux réflexions des pharmaciens de la Pharmacie Internationale de Zermatt qui ont mis au point Rhodiola rosea Tabs, des comprimés à base de cette belle plante.

 

Actuellement, l’herboriste s’est penchée sur d’autres utilisations des nombreux principes actifs de sa belle Rhodiola rosea, en axant toujours sa recherche d’une manière artisanale. Elle a recommencé ses tests et, en écoutant les conseils du professionnel Julien Héritier, une boisson revitalisante est en étude.

 

Malheureusement, les recherches et les essais sont coûteux, ce qui ne décourage pas Andrée qui s’est penchée sur une nouvelle préparation associant Rhodiola rosea avec d’autres plantes. Afin de réussir dans sa recherche, elle s’est de nouveau assurée des compétences de Julien Héritier (Mediplant) et de la Pharmacie Internationale de Zermatt. 

 

Andrée Fauchère et Jacques Roth cultivent Rhodiola rosea avec amour et respect, en dessus d’Evolène, dans les alpages situés à plus de 2000 mètres d’altitude. Leur culture est BIO et en reconversion DEMETER qui est un label de qualité.

Conférence

Jeudi 18 mars à 20h

 

Dans la tradition orale des herboristes, on raconte qu’il arrive parfois que cela soit la plante qui choisit l’herboriste en raison de l'amour qu’elle voue à la nature et plus précisément aux plantes médicinales.

C'est le cas pour Andrée Fauchère qui nous parlera de la Rhodolia rosea la plante du XXIème siècle.

Andrée sera accompagnée par le Dr Nathalie Calame, Mme Karine Bourgeois et M. Julien Héritier.

Ensemble, ils nous feront l'historique de sa découverte, de ses vertus et évoqueront les constats après diverses expériences en laboratoire ainsi que son utilisation dans la vie de tous les jours.

 

La Rhodiola rosea ou Orpin rose a un pouvoir adaptogène, c'est à dire qu'elle permet d’augmenter la résistance de l’organisme aux différents stress qui l’affectent.

Conférence

Jeudi 18 mars à 20h

 

Dans la tradition orale des herboristes, on raconte qu’il arrive parfois que cela soit la plante qui choisit l’herboriste en raison de l'amour qu’elle voue à la nature et plus précisément aux plantes médicinales.

C'est le cas pour Andrée Fauchère qui nous parlera de la Rhodolia rosea la plante du XXIème siècle.

Andrée sera accompagnée par le Dr Nathalie Calame, Mme Karine Bourgeois et M. Julien Héritier.

Ensemble, ils nous feront l'historique de sa découverte, de ses vertus et évoqueront les constats après diverses expériences en laboratoire ainsi que son utilisation dans la vie de tous les jours.

 

La Rhodiola rosea ou Orpin rose a un pouvoir adaptogène, c'est à dire qu'elle permet d’augmenter la résistance de l’organisme aux différents stress qui l’affectent.

Exposition: trois femmes joignent leur talent

Maguy

En synergie avec la nature, elle nous invite à découvrir la beauté du cercle polaire arctique, à nous émerveiller des exercices de style gravés par la glace, à nous émouvoir des arabesques tracées par les aurores boréales et à cueillir les confidences de la lumière.

Nicole

Ses tableaux vous appellent ! La conversation commence... Une invitation à entrer dans un univers qui vous aspire littéralement. Votre voyage à travers sa peinture ira chercher en vous des émotions, des sensations surprenantes.

Delia

Rien ne lui résiste. Ni le papier, ni la toile, ni le métal. Sa délicatesse et sa douceur les font s'abandonner aux lacérations saccadées et ordonnées de son cutter pour devenir une œuvre subtile, pleine d'émotions.

© 2019 "Une Main, Un Sourire"
Design: Elli Lyginos et 
Delia Zimmermann

Suivez-nous sur :
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon